LOL le LCL

Nous voici de retour.

Et croyez moi, pour que je prenne la plume en ces temps agités de frénésie professionnelle post-déménagement et pré-vacances, il faut que j'ai quelque chose à raconter. Et figurez-vous que j'en ai une verte et pas mure qu'il m'est tombée il y a un mois, une que je ne pouvais pas laisser aux mains oublieuses des réseaux sociaux.

roulement de tambours

roulement de tambours

Un matin, un peu avant qu'un lapin tue un chasseur, je décide de payer mon loyer. C'est quelque chose que je fais rarement. Que je n'ai plus du tout fait depuis 2007 à vrai dire. Passons sur les détails de cette fumisterie et acceptons le postulat du fait que nous sommes le 7 octobre et qu'il est de bon ton de payer son loyer avant le 5 du mois, surtout quand c'est le premier.

Bonjour, c'est pour le loyer ? Installez-vous sur la chaise là ...

Bonjour, c'est pour le loyer ? Installez-vous sur la chaise là ...

Je me connecte donc au site de la banque que nous avons minitieusement choisie pour abriter notre commune fortune et procède à la demande, laquelle est rejetée pour cause de plafond de virement. 

Je me démonte pas, j'appelle le mec.
 
"Bonjour mec de la banque, je suis la femme à DD, je voudrais dépenser son argent pour payer un loyer plus bobo tu meurs." 
 
Il me dit de lui envoyer un mail pour faire un virement.
 
 
Ok mec de la banque, lui réponds-je, calme comme un lac, mais tout choupi que tu sois, je vais quand même pas t'envoyer un mail tous les mois. Comme je te l'ai dit, malgré la somme en jeu il ne s'agit pas de ma bague de fiançailles mais bel et bien mon loyer. 
 
"Ben mon cochon" l'entends-je penser alors. 
 
Il veut me mettre un virement mensuel. Mais comme je suis une personne pour qui l'argent est une notion disparate, c'est à dire qu'elle disparaît très vite, je lui dis que je préfère gérer mon budget et payer quand je peux entre le 1 et le 5 du mois.
 
Il est ennuyé.
 
Il me demande si j'ai accès à un fax.
 
Je ris.
 
Je dis que non.
 
il me dit que je me connecte avec les identifiants de monsieur et pas les miens, que la notion de compte commun est rétive à l'utilisation des mots de passe et qu'il va m'envoyer mon mot de passe rien qu'à moi par la poste à mon ancienne adresse. 
 
Je lui demande pourquoi.
 
Il me dit qu'il n'a que cette adresse que je dois lui faire part de ma nouvelle adresse dans le mail avec un justificatif.
 
Quel mail ? je dis.
 
Celui que je vais lui envoyer pour le virement.
 
Le vir... ah ... oui car tout ça va prendre du temps et en attendant que le plafond de virement soit augmenté il faut que je lui envoie un mail pour le premier virement afin qu'il passe avant la prochaine éclipse. 
 
"Ah" m'exclamai-je dubitativement ... "mais comment on fait pour le plafond" 
 
Ben c'est simple, une fois que vous aurez VOS identifiants, vous devrez me renvoyer un mail pour augmenter le plafond. 
 
Stoïque, j'opte pour l'honnêteté : "et si j'envoie un mail depuis l'identifiant de monsieur pour vous demander d'augmenter le plafond en signant monsieur vous allez deviner que c'est pas vraiment lui ? Ou faut que je je me laisse pousser la moustache pour faire la blague ?"
 
"Non mais je vais augmenter le plafond de monsieur, pas le votre"
 
"Pourtant on vit sous le même toit" 
 
"Je vois pas le..."
 
"C'était une blague"
 
"Ha ... ha ha"
 
Bref ... je suis au LCL
 
 
Alors ? Heureux ?

Alors ? Heureux ?

Commenter cet article

Créatives cosmos-célèste 22/05/2016 12:24

Holala ceci fait réfléchir sur l'utilité des banquiers je trouve!!

Alexia 31/12/2015 17:14

Pas mal ton histoire (enfin je dis ça mais à lire c'étais à mourir de rire ! ) il est pas folichon dis donc ton
banqué, un peu bête d'ailleurs..

olympia 12/12/2015 07:09

Joies des aléas administratifs!!!