besoin de rien envie de vacances

En ce moment, c'est bien simple, j'ai pas une minute à moi. Entre l'organisation de mes finances : activité à temps complet pour un spécialiste du capital-risques - parce que je suis bien obligée de l'admettre : capital et risque dans mon monde, sont des mots qui vont très bien ensemble très bien ensemble - la recherche d'un appartement parisien, pas trop active à cause du problème susdit des finances à risques, et le travail. Oui parce que je travaille, il faut le savoir. C'est la première fois que ça m'arrive.

Si c'est vrai.

Avant je ne travaillais pas, je souffrais.

C'est pas pareil.

Aujourd'hui, si ce n'était pas la difficulté à se lever le matin, je crois que je donnerai de l'argent à mes patronnes pour qu'elles me laissent travailler. Heureusement pour les problèmes déjà cités dont au sujet desquel on parlait de risque et tout ça tout ça, je suis pas du matin (donc je suis payée (je fais dans la blague over-compliqué en ce moment)).

BREF

Ce qui est bien quand on travaille, c'est qu'on a des vacances. Les vacances c'est comme quant tu te mets au lit le vendredi soir : ce doux moment où les jambes se tendent, calées au chaud dans la couette et qu'une pensée, coupable et néanmoins follement réjouissante te traverse l'esprit : "hmmm sreugneugneu comment je fais kiffeeeeer demain", te dis tu, avec toute l'élégance dont tu n'es pas capable.

(enfin, sauf quand on te demande gentiment de te lever à 7heures pour aller la gueule dans les choux faire des bouquets de fleurs, mais ce sera la sujet d'une autre note).

Hé ben, disais-je, les vacances, c'est la même. C'est quand t'es tellement content de partir que t'as pas déjà envie de revenir. Et croyez moi, dans la vie quotidienne, c'est plus souvent le contraire.

Ou pas.

J'ai pas du tout compris ma phrase, mais je suis à peu près sûre qu'elle est pertinente alors je la garde.

LES VACANCES, donc.

Les vacances j'en aurai pas avant 1 an, au moins.

Alors dès demain je vous parlerai de LA DOZE, qui peut te permettre d'avoir des minis vacances.

Et aussi des bouquets nantais qui n'a rien à voir avec les vacances, bien au contraire.

Ou alors après-demain.

 

Et aussi de l'effeuillage burlesque, ça c'est des vacances !

 

On voit ça demain ensemble okay ?

Commenter cet article