N'avoue jamais jamais jamais jamais jamais jamais

Ce qu’il ya de bien dans le fait de revenir après être parti quelques temps c’est qu’on a le sentiment de retrouver ses habitudes, de rentrer à la maison.


Alors comme ma trainée préférée m’a inclus à la grande chaîne de l’amitié blogosphérique en m’invitant à vous confesser 5 choses que vous ne sachiez déjà de moi (ce qui relève de l’exploit après plus de 4 ans de blog) et que ça me fait bien plaisir de retrouver ces petites traditions un peu connes, je vais me plier à l’exercice.


En commençant par ne pas vous révéler que je suis une vile plagiaire qui ne savait pas comment commencer sa note, parce que ça vous l'aurez remarqué vous-même en vous rendant chez la fée daubette qui n'a rien à envier à Madonna et Britney Spears réunies, surtout maintenant que je lui ai fait un bon gros lien, long comme un jour sans Lady Gaga dans la radio.


Vous pouvez d'ores et déjà vous réjouir car vous allez n'avoir droit qu'à du secret tout neuf. Il est frais mon secret, il est frais, et pourquoi ? Parce que pour pouvoir vous avouer des choses que vous n'êtes pas sans ignorer, il va falloir que je pioche dans les tréfonds ou les deux dernières années de ma vie. Sous peine de vous révéler un secret que je vous avais déjà avoué la dernière fois que j'ai répondu à ce questionnaire. Où l'on s'aperçoit que la fée daubette est à l'actualité ce que Ségolène Royal est à la pertinence.



Image 39.pngNumber ouin : I'm an easy chouiner

Je pleure.

Tout le temps. Pour un oui, un non. Et surtout quand il s'agit d'enfants.

La moindre image, même fabriquée par un petit comédien sous la houlette de producteurs hollywoodiens équivaut pour moi à l'ouverture des grandes eaux. Et à gros sanglots, qui plus est.

 


Image 36.pngNumber tout : Je suis une éternelle amoureuse

Dotée d'une apparence forte et assumée, la Fanny Berrebi se protège derrière une armure plus imposante que la taille de son aplomb. Elle entretient un rapport particulier avec son ultra sensibilité la poussant parfois/souvent/tout le temps à devenir agressive pour des raisons qu'elle cherche encore.

Observons une Fanny Berrebi au contact d'un homme :


L'homme : - T'as de beaux yeux tu sais !

La Fanny : (Haaaan il aime mes yeux ? Ouh la la ouh la la ! Tin tin tin liiiiin tin tin tin liiiin nnoooon ne chante pas la chanson du mariage, c'est trop tôt. C'est quoi son nom de famille déjà ? Berrebi-Trucmuche ? Ah oué ça sonne bien ... Bon répond bien ma poule, sois une femme !) : Ouais je sais, t'as pas un truc que je sais pas ?


Plonk


Image 37.pngNumber Truie : Je suis phobophobe

Je n'aime pas les gens qui s'auto-diagnostiquent des phobies à tire l'haricot en se prétendant agoraphobe, dysmorphophobique et autres misanthropes "moi je suis mouchophobe, on dit comment ?" "aaaah c'est vrai ? C'est dingue, moi je suis pingouinophobe, je pourrais pas vivre en Antarctique et je fais des crises d'angoisse à chaque fois que je suis angoissée. Ce qui est chiant c'est que parfois je suis pas angoissée, mais je me dis que je pourrais l'être et alors ça m'angoisse, je suis obligée de me mettre sur la pointe des pieds et de respirer dans un sac Gucci trois fois. ce qui n'a rien de pratique quand on est au RMI et je parle pas l'italien de surcroît".

"J'ai pas compris ce que tu dis, je suis incohérençophobe et je ne t'aime guère"

"ça tombe bien, moi je suis francophobe et tu me files des boutons"

"Ah non, pas des boutons, je suis acnéophobe"


Moi j'aime pas les araignées, ça me fait peur, les araignées, même qu'une fois j'ai pas pu faire un bisou à mon petit ami, qui était portugais et informaticien parce qu'il portait un t-shirt avec une mygale dessus. Est-ce que je suis devenue Portugophobe ? Non. J'ai même dormi , très longtemps plus tard dans un garage plein de ces choses horribles au dessus de ma tête (mais non pas des portugais, des araignées.). Et tout ça pour quoi ? Un picard. Suis-je picardophobe ? Oui ça oui... désolée.



Image 38.pngNumber fort : je suis une trouillarde ultime qui n'a peur de rien

Si j'étais célèbre, je me verrais déjà faire la page "ils ont dit, ils ont menti" d'Entrevue, car il n'est pas rare de m'entendre dire "j'ai peur de rien moi". Pour autant vous m'entendrez souvent dire "j'ai peur de ci, j'ai peur de là".

En effet, il y a peu de choses en ce bas monde que je ne serai pas capable de faire et peu de gens à qui je ne serai pas capable de répondre.

C'est parce que j'affronte mes peurs. C'est mon truc. Comme je disais auparavant pour les araignées (boouuaaarrrrrkkk). J'ai un vertige monstrueux, tel que je n'aimerai pas du tout vivre au dessus du 2ème étage, et j'ai fait du saut à l'élastique (qui n'a rien réglé soit dit en passant).

J'ai peur de la mer, des requins, des fantômes et autres esprits, des châteaux (rapport aux fantômes et autres esprits) et par extension des films d'horreur (ce qui ne m'a pas empêché de regarder The Grudge contrainte et forcée par mes amis. Depuis je suis à deux doigts d'être potophobes, mais j'aime bien ma vie sociale alors je prends sur moi). J'ai peur des escaliers, des chutes d'enfants par les fenêtres (cherche surtout pas), je n'ai pas peur des ordinateurs (mais Mickey 3D il me fait un peu peur).


J'ai peur des chiens ! Au point que si je croise un gros toutou, je change de trottoir ou j'arrête de marcher le temps qu'il passe devant moi, en priant pour qu'il ne lui prenne pas de voir si mes mollets sont aromatisés.


Le plus terrible dans ces peurs irrationnelles, c'est que lorsque je suis prise par surprise (une araignée dans les cheveux, un gros chien qui file droit sur moi ou un bruit suspect dans mon dos) toute aventurière que je suis, mon premier réflexe est de sauter en l'air en criant "MAMAN !"


C'est bon vous pouvez rire, je suis pas hontophobe...



5) Number fever : L'aveu ultime


QUOI ? T'as déjà passé une soirée à rouler des pelles à une fille comme si c'était le prince charmant avec son bruching d'enffeeeerrrrr

 

Hein ? Quoi ? J'ai pas entendu !


J'ai dit "moi aussi je me suis déjà excusée"

 

Oui je sais, c'est dingue...

 

Me voila dans l'obligation de passer la chaîne. Ce que je déteste faire puisque ça m'oblige à faire des liens énormes pour améliorer mon classement wikio et cela va à l'encontre de mon éthique.

Je ne vais pas non plus proposer à ma maman, ça risquerait de pas être en accord avec les principes de la lumière.

Je vais donc proposer à des gens humbles et peu connus de la blogosphérie :

Bruno Salomone, si tu passes par là...

Presse-citron

Froufrou et capucine

TechCrunch France

 

Humilité et arachides sur vous, chers lecteurs,

 

Fanny Berrebi(sexu... oh ta gueule)

Commenter cet article