Super Norton, toi qui ne crains rien ni personne

L'homme a survécu à la peste, au choléra, à la syphilis, au sida, à l'hépatite (éléparevenute), au chicoungounia, ou chikungunia, à la mouche tsé tsé (et si tsé pas, j'te dis pas), à Michael Vendetta...

C'est ainsi que je commençai un texte écrit il y a fort longtemps dans lequel je m'imaginai sauvant le monde en tenue moulante à grand renforts de gimmicks et de phrases chocs au stoïcisme indiscutable.

Exemple :


 

"Hé pfiout, tibelle tivomépouzer ?"

"hmpf"

"Hé counasse, ty même pas belle"

"Tu veux parier tes dents ?"

"Mi donts ? kessturacantes ?"

PIM POUM BAM TAGADATSOINTSOIN et autres onomatopées grégaires.

"Hasta la vista baby" pour ne pas dire autre chose.

 

C'était un peu l'idée si vous voulez.

Hélas pour moi, la seule fois ou j'ai posé mon poing sur le visage d'un individu de sexe masculin, bien que de nature tout à fait méchant, celui-ci a émis un son creux relativement destabilisant quand tu es déjà en train d'imaginer des machoires qui se détachent et des épaules qui se démettent, même sans le délai-ken-le-survivant (tu ne le sais pas encore, mais tes chiottes sont entièrement nettoyées. Nan je déconne tu vas mourir).

Bref, je tapai et le visage de mon adversaire se tourna de 2 à 3 milimètres sur la gauche, avant de se replacer, non sans une certaine colère dans les yeux, exprimant clairement "elle va arrêter avec ses pichenettes énervantes celle là ?".

 

J'ai donc rapidement abandonné l'idée de la bagarre à mains nues.

Et n'ayant depuis toujours pas trouvé en quoi faire des zeugmas et des calembours pouvait empêcher l'entropie de la paix dans le monde et toutes ces sortes de choses, j'ai voulu miser sur la violence urbaine, mais en fait ça m'a saoulé.

 

J'ai caressé un moment l'idée de la bagarre à seins nus (si tu veux voir comment, tu retires ta main de devant ta bouche outrée par la longueur de cet auto-lien et tu cliques sur cette phrase) (ou tu regardes tout en bas de cet article)

 

Et puis me suis finalement rabattue sur les virus informatiques.

 

C'est ainsi que je devenus (une merde en grammaire) une superhérotte. Une Norton Superhérotte qui distribue de l'amour, des sucettes (très dernièrement) et des licences Norton Antivirus complet.

 

 

Mate un peu :

 

1244628004-hero.jpg
Clique sur la dame pour aller jouer à faire ton superhéro et envoie moi le résultat à fberrebi-arobasemilitaire-gmail(aucul)-point-com (ou publie sur ton blog ce sera peut être plus simple).

 
Il y a 4 licences NORTON antivirus complet à gagner, pour combattre les méchants et faire régner le love dans l'internet mondial du buzz web RP comme on l'aime.

 

 

Commenter cet article