chewing gum,5gum 5mixer,des sensations pures,je blogue en vacancesAprès avoir vaillamment survécu à l'épisode de la sex tape sur lequel vous noterez je ne place aucun lien fils unique, j'ai décidé de pousser un peu plus loin l'investigation dans la problématique ultime et suprême de poisson : coucher pour réussir ... nécessite une haleine fraiche.

Parce qu'il faut bien dire les choses : si la beauté ne se mange pas en salade, sentir le vieux chou de bruxelles de la bouche non plus, ça se mange pas en salade. D'ailleurs le chou de bruxelles, ça se mange pas tout court. Si tu veux mon avis. Autant te dire que si je croise l'homme le plus beau du monde et que je le soupçonne d'élever un petit chou de bruxelles entre ses dents, notre avenir commun en sera fortement compromis.

 

Mais je veux bien reconnaître que moi même parfois, suis complètement capable de produire de quoi commettre un génocide à grande échelle.

 

Personne n'est à l'abri de refouler du goulot, c'est pourquoi nous avons mis au point toute une série de techniques de pointes destinées à vérifier et le cas échéant remédier au problème de la putréfaction buccale.

 

 

La définition du problème :

 

Pour définir si vous avez une haleine fraiche, nous préconisons une technique basée sur les 5 sens :

 

1 : La vue : si votre interlocuteur est soudain profondément passioné par le design de la poignée de la porte et fait mine de vous tendre l'oreille comme s'il était malentendant : prenez un chewing Gum. Que vous vous appeliez Emile ou non, vous puez de la gueule c'est indéniable.

 

2 : L'odorat : si lorsque vous parlez, vous avez la tête qui tourne légèrement, ou la sensation nette d'être enfermée dans la chaussure de sport d'un garçon de 13 ans et que cette sensation s'arrête au moment précis ou vous fermer la bouche : prenez un chewing gum. Et mille fois plutôt qu'une.

 

3 : Le toucher : C'est sans doute la manière la moins évidente de déceler une éventuelle fétidité. Disons que dans le pire des cas, si vous mettez un doigt dans la bouche et que le bout de votre doigt commence à fondre, se détache de votre main ou se met à crier "coupez moi, je veux qu'on me coupe", c'est que vraissemblablement vous puez du bec. Prenez le pouls de votre langue elle est peut-être déjà morte.

 

4 : Le goût : Cela peut paraître évident, mais si j'en crois les nombreux relents auxquels me confrontent mes déplacements quotidiens dans les transports parisiens, il serait pas de trop de rappeler que si vous avez l'impression d'avoir un âne décédé posé sur votre langue, il paraît peu probable que vous ayez l'haleine d'une esthéticienne. Alors PRENEZ UN CHEWING GUM.

 

Voila, maintenant si vous continuez à tuer les insectes qui marchent dans votre assiette, c'est peut-être que vous avez les yeux camembert...*

 

* cette fin d'article est complètement ridicule