Soyez sympa, embobinez !

Publié dans Bon pour dans ton taf

Recevoir des huissiers à la maison... cauchemar épouvantable pour nos certains, vague épine dans le pied d'autres. Mais en aucun cas il n'a pu être admis un jour que l'on puisse trouver ça "sympa".


Sauf moi, évidemment, qui dans ma longue carrière de mauvaise payeuse ait eu pléthore d'occasion d'entrevoir une visite impromptue de l'engeance ministérielle à mon domicile.

Cela ne m'est arrivé qu'une seule fois et je peux prétendre que cela fut particulièrement sympa.

 


A l'époque je venais de louer mon tout premier appartement, un petit studio charmant à Boulogne que j'acquis de dure lutte et sans garant, grâce à un emploi de rien-fouteuse dans une très grande entreprise qui fait beau sur les fiches de paie. Dans l'enthousiasme de la jeunesse, je pris possession des lieux à grands coups de meubles Ikea et y coula des jours paisibles et rémunérateurs du point de vue de mon propriétaire.

 

Il est de notoriété publique (en tout cas c'est marqué dans toutes les Banques de France) que je ne suis pas un chantre de la gestion budgétaire, mais j'ai des principes dont "payer le loyer" tenait alors le haut du pavé, fière que j'étais de mon indépendance toute neuve et pourtant déjà compromise. Des principes qui furent très très mis à mal quand mon mur de cuisine se mit à peler comme l'oignon défraichi qui trônait dans le frigo depuis mon dernier rizotto aux cèpes.

Mon propriétaire, qui incarnait alors une sorte de métissage entre Gargamel et Picsou ne voulut pas entendre parler du problème, tandis que je prenai lascivement l'habitude d'habiter dans un sous-marin de la guerre de 14.

Ce n'est que lorsque le mur a commencé à tomber dans la gamelle du chat que je mis en place ma stratégie complètement pas aboutie de rebellion passive par "non-paiement du loyer parce qu'en plus ça m'arrange, j'ai plus de sous".

C'est à ce moment là de l'histoire que le tenancier envoya à moi les messagers de la loi, venant réclamer ce qui ne lui était pas du.

 

L'huissier, donc.

 

Je vous refais la scène :

 

Porte : Ding Dong

Moi (sans ouvrir) : qui c'est ?

Huissier : Huissiers de Justice de Paris


 

Huissier : Bonjour mademoiselle, je viens de la part de monsieur Lenculé, qui déclare que vous n'avez pas payé votre loyer depuis 6 mois.

Moi : tout ça c'est des sornettes

Porte : Ding Dong

Huissier : ça aussi c'est une sonnette

Moi (indémontable) : Vous me laisseriez 5 mn pour cacher mon CPC 6128 qui doit bien coûter dans les 200 francs vu que je l'ai acquis en 1994 et qu'il constitue ma seule richesse à l'heure actuelle ?

Huissier (méfiant) : Non

Moi (ouvrant la porte) : Bon alors si vous voulez vraiment saisir, j'ai pleins de bouts de mur dans la cuisine

Huissier (moins méfiant) : Ah bon ? Faites-voir ?

(mur)

Huissier (super moins méfiant) : Ah d'accord ! Ah je vois ! Ah oui en effet ! Bon, ne vous inquiétez pas mademoiselle, c'est rien du tout, aujourd'hui on note simplement ce que vous possédez ... (regardant le mur) ah quand même hein ... (regardant le reste) Bon ... qu'est ce qu'on a : une malle en bois ... (regardant le mur) ... pffff ... une armoire ... (regardant la télé) un canapé en tissu ... (regardant la chaîne hifi) et c'est tout !

Moi (regardant l'huissier): euh ... ah ?

Huissier (regardant la sortie) : VOILA ! Merci mademoiselle !! Bonne journée mademoiselle, et bon courage ...

Moi : vous êtes un gens bon

Huissier : Je suis assermenté, mademoiselle, surveillez votre langage.

 

Lequel loyer je remboursai en intégralité parce qu'à ce moment là de l'histoire, j'étais encore un personne scrupuleuse et facilement impressionnable.

Si j'avais été maline, j'aurais d'abord fait constater l'inondation avant de commencer à pas payer. Mais pour cela il m'aurait fallu un huissier... hum hum

Et parce que ces gens bons ont aussi de l'humour, ils ont proposé à des taquins d'envoyer des gens bons à leurs amis grâce à une équipe de comédiens professionnels et convaincants, qui après les avoir soigneusement piégés, leur offrit un constat d'huissier gratuit.

Un constat d'huissier, cela peut vous êtres très utile lorsque pas comme moi, vous avez la moyenne en application des termes de la loi.

 

Bon maintenant soyons clair : s'ils arrivent chez vous en vous demandant des petites coupures ou vos bijoux, ne les laissez pas entrer.

 

www.soyezsympas.com


Article sponsorisé

Commenter cet article