Etre ou ne pas Etr(usqu)e le frère de Guillaume Musso

Musso.jpgCe n'est pas toujours un atout que d'être le frère ou la soeur d'une personne qui a fait son beurre dans du lait caillé...

 

Evidemment, quand on n'a même pas passé la barrière du comité de lecture, on fait pas forcément partie des références en matière de critiques littéraires, me rétorque-je par avance pour endiguer d'office les éventuelles réponses des fans de l'auteur que je vais citer plus bas juste avant la phrase qui dira que c'est de la merde.


La_ronde_des_innovent_valentin_musso.pngLe livre dont je vous parlais juste avant : provisoirement nommé Etrusques est en fait "la ronde des innocents" de Valentin Musso, le frère de Guillaume du même nom.

 

Je me doutais d'un truc dans le genre, je pensais que c'était Levy qui s'était mis au thriller. Typique du bouquin qui se lit tout seul mais sans remuer les foules.

Oui parce que je l'avoue, il m'arrive de lire du Musso et du Levy, tout en entretenant l'espoir d'apprendre à me servir du même logiciel qu'eux pour écrire des livres qui se vendent en essayant pour ma part d'y mettre un peu de talent.

 

Celui qui dit "c'est pas gagné" là : tu sors.

 

Valentin fait mieux que son frère quand même. plus intelligent, plus documenté, moins ésotériquement romantique, plus de suspens haletant... Bref, moins de foutage de gueule.

Mais il écrit nettement moins bien que Le Pob.

Qui est Le Pob ?
Auteur contemporain, plus souvent con que temporain, mais tout de même brillant, Le Pob officie sur la toile online du web internet la plupart du temps et parfois dans mon oreille.

Ici vous pourrez découvrir sa critique du livre de Valentin Musso.

 

Cet article est fortement sponsorisé par la promesse d'une partie de jambes en l'air, il faut l'avouer

 

Fanny, l'objectivité faite femme...

Commenter cet article