Ramadan et Eve

Publié dans Lien permanent

19512190.jpgJe profite de la sortie du film "Il reste du jambon ?" d'Anne Depetrini (et non du jambon d'âne de Petrini, ce qui ne veut absolument rien dire) pour vous informer du fait que j'ai rencontré Ramzy, qu'il est éminemment sympathique, que nous avons passé un moment qui vient à point nommé attester d'une théorie hautement qualifiée par moi même et établie telle que suit :

 

Le ridicule ne tue pas

Ce qui ne me tue pas me rend plus forte

Cette vidéo devrait donc me rendre invulnérable


 

Je me demandais si je devais vous parler du film d'Anne Depetrini que j'adule depuis suffisamment longtemps pour lui pardonner tout ce que j'ai apprécié moyennement/peu/pas du tout et la féliciter pour tout ce que j'ai trouvé magnifique/brillant/extraordinarious tels que les dialogues, par exemple...

 

Mais je vais me contenter de vous laisser découvrir cette fable moderne qui porte en partie sur une population étrange et néanmoins présente dans nos sociétés occidentales bien que connaissant de sérieux problème d'intégration : les médecins.

De toute façon c'est pas compliqué ... enfin moi vous savez je suis pas sectaire, j'ai plein de copains médecins ... mais quand même ! 10 ans d'études les mecs. 10 ans enfermés dans des livres et des fûts de bière pour en sortir un inadapté social qui vous dira que de toute façon, votre cancer, c'est de votre faute.

Quant à votre avortement, pas de souci, je vais bien vous le niquer ce petit con, mais ne recommencez pas, meurtrière gratuite !

 

En plus il faut reconnaître qu'ils parlent une langue bizarre ...

 

Image 9.png

"Vous me ferez NFS, Chimie, Iono, Gaz du sang"

"Tain le mec il m'insulte en rastaquouère ?"

 

 

Sale race les médecins ...

BREF donc, le problème ne se pose pas chez les arabes puisque chez eux c'est jardinier qu'il ne fait pas bon être.

Résultat : une bonne petite françaoui de la famille des Lacroix rencontre un médecin arabe et là c'est la foire à coups de salami et de sales amis aussi...

Enfin tout ça pour dire que Anne Depetrini à qui je souhaite baucoup de succès parce que je l'aime est absoument délicieuse et 100% pur porc, tandis que Ramzy est un pur bonheur qui m'a permis de me creuser encore un peu plus profond dans l'exploration de mes ccapacités de ridicule reconductible.

Je ne vais également pas commenter la fabuleuse performance de Le Pob, homme de ma vie de son état, qui me rejoint dans la lutte pour la réhabilitation du n'importe quoi dans les familles françaises. Oui madame ! FRANCAISES !! Les familles ...

 

Commenter cet article