« La vie de couple peut nuire à la taille de pantalon »

Publié dans Lien permanent

Sans titre1.pngVoilà une phrase qui devrait être affichée en gras (enfin si je puis dire). Comme sur les paquets de cigarettes qui essaient de te faire croire qu’une protubérance va te pousser sous la gorge, on oublie trop facilement de dire que la vie de couple va te faire bouffir de sous les bras, sur les fesses, sur le ventre, dans le dos, entre les cuisses ainsi que des endroits insoupçonnés de toi jusqu'à ce que tu achètes, abasourdie, des chaussettes la taille au dessus.

 

 

Sans titre2.png

Lara Geauventre

Aucun lien, taille unique

 

Et pour être bien au clair avec le message, il faudrait qu’il soit affiché sur les boites de préservatif et de pilule, sur les portes des cabinets des gynécologues, sur les dossiers de presse des comédies romantiques, dans les contes de fées, à l’entrée des bars et partout où l’amour peut vous frapper. C’est à dire dans le pré et au coin de la rue.

Parce que c’est vrai.

Et pourquoi c’est vrai ? Parce qu’une fois en couple, on cesse de se mettre Lara Tocourtbouillon avec ses touches de fin de soirées, parce qu’on est sûres d’avoir des relations sexuelles avant la prochaine éclipse. Parce qu’il est toujours émoustillé de nous voir penchée pour faire nos lacets, ignorant du fait qu’on est en train de s’étouffer entre deux plis du ventre. Parce que lorsqu’on se relève, plus rouge et plus essoufflée qu’un marathonien avec une pneumonie, il nous trouve jolie.

 

Parce que lorsqu’il rentre et nous trouve penchée sur notre bedaine, dubitative et désespérée, il ne trouve rien d’autre à faire que de mettre sa tête entre nos seins et nous gratifier d’un « brrrrbbbrbrbrbrrr » sonore, qui nous réconcilie aussitôt avec le pot de mousse au chocolat.

Parce qu’on s’empâte avec langueur dans un petit quotidien ventripotent et confortable dont on ne sort la tête que pour acheter par correspondances des pièces de chez Taillissime.

 

Et puis arrive ce jour fatidique, que toute femme en couple et en âge de procréer finit par connaître :

 

« J‘ai fait un test de grosses fesses, il est sorti positif… VDM »

Pour répondre à la question « un test de grosses fesses, kesseussé au juste ? » C’est très simple, c’est quand vous vous rendez dans un magasin, que vous essayez une taille contre laquelle les autorités sanitaires devraient lutter activement, et que vous fermez pas le pantalon.

 

Et parce que l’amour regorge de petites VDM sans conséquences, vous pouvez proposer les vôtres à cette adresse, les meilleures seront jouées par Arthur dans son nouveau spectacle, "JUST FOR LOVE, le 1er Social Show" les 22, 23 et 24 septembre et diffusées en exclusivité sur COMÉDIE+ à l’occasion du Gala Juste pour Rire.

 

Quant à moi, je vous retrouve très vite avec de nouvelles conséquences à la vie de couple pas piquées des ânes ni des thons.

 

 

http://www.facebook.com/canalsat  

 

 

Partenariat sponsorisé

Commenter cet article