Les 10 points clés d'un strip tease réussi

Les 10 points clés d'un strip tease réussi

Nous vous l'avions promis. Avant d'aborder ici (ou là) des problématiques vestimentaires de premier ordre en cette période pluvieuse nous parlerons ici de Lap Dance et non de Pôle Dance.

La différence essentielle se situant dans la position de vos mains sur la barre. Mais nous l'avons déjà expliqué auparavant dans cet article fabuleux dont au sujet duquel vous n'hésiterez pas un instant à cliquer sur le lien, cela va de soi(e).

Voici donc en complément les 10 points clés pour réussir son strip tease et finir par coucher, bien entendu qui l'eut cru ...

Par Data Van Tardise

Numéro 1

Numéro 1

Sentir bon

 

La technique : ça paraît bête à dire mais prendre une douche avant de faire un strip tease est une idée fabuleuse. On y pense pas assez souvent. Mieux : un bon bain (pas forcément dans une bonne auberge).

L'avantage : éviter d'intoxiquer ton client avec une aisselle qui pue pas bon lorsque tu tenteras la nichonnade (description ci plus bas).

Le risque : ne jamais être à la hauteur de Léa (phéromone vivant et professeur de Lap Dance de son état) et en souffrir > stresser > transpirer > aisselle bouillue, aisselle foutue...

Attention : sentir bon jusque dans la bouche n'est pas un détail de l'histoire. Croquez un fisherman's friend ou une petite fraise accompagnée d'une coupe de champagne peut te donner courage, coeur au ventre et frais dans la bouche.

 

 

Numéro 2

Numéro 2

Faire un gommage

 

La technique : au même titre que l'odeur, la peau douce est un élément clé de la réussite du strip tease. Et lorsque Léa, phéromone vivant, peluche et professeur de strip de son état se frotte à ton visage, c'est comme un billet direct pour la route de la soie.

L'avantage : c'est aussi ce qu'on appelle "le goût et l'odeur", c'est à dire non contente de l'envelopper dans une bulle capiteuse (on a dit capiteuse, pas capitoneuse), ta peau doit immédiatement lui donner des idées de slogan pour Cajoline.

Le risque : tu n'es pas sans ignorer qu'un gommage ne fonctionne pas en une fois. Pour être efficace il faudrait en réalité faire 15 gommages, à raison d'un par jour pendant les 3 semaines qui précèdent le jour J. Car en effet l'effet massant du gommage peut aussi avoir comme conséquence une sortie de la famille Furoncle qui a décidé que c'était la fin de l'hiver et qu'on pouvait s'autoriser un petit pique nique sur le visage de la dame.

 

 

Numéro 3

Numéro 3

Etre une diva

 

La technique : C'est une des premières choses que Léa explique en arrivant à son cours. "Vous êtes une diva". Une diva, c'est une femme qui sait ce qu'elle veut, quand elle le veut et ne se pose même pas la question de savoir si on la veut. Bien sûr qu'on la veut, c'est elle qui doit décider si elle aime bien les gens, pas le contraire, manquerait plus que ça.

L'avantage : Elle nous l'a dit : les danseuses les plus sollicitées ne sont pas les plus fines/belles/gaulées comme des avions de chasse/gros nénés, ce sont celles qui se sentent belle jusqu'au bout des ongles. Aisselles comprises.

Le risque : Confondre diva et connasse et péter plus haut que son cul. Ce qui lorsque son cul est 10 cm du visage du client est une très très mauvaise idée.

 

 

Numéro 4

Numéro 4

Prendre son temps

 

La technique : Comme dit Léa avec son divin accent : "Une diva n'est jamais pressée". Pour que tout soit bien clair on va dire les choses comme ceci : Une diva, c'est Chuck Norris.

Dit comme ça je suis sûre que vous comprenez tous.

Le temps lui même doit ralentir à l'approche de la diva.

L'avantage : Faire monter en pression le client au point qu'il ne pense qu'à arracher avec les dents le peu de tissu qu'il reste sur ta peau (je le répète préalablement gommée, lavée et parfumée).

Le risque : Terminer son strip tease à 3 heures du matin avec un client endormi.

 

 

Numéro 5

Numéro 5

Dans les yeux

 

La technique : Lorsque tu te déplaces entre 2 positions, et ce dès le démarrage du strip tease, ne quitte pas ses yeux. Regarde le, mets dans tes yeux toutes les promesses du monde (comme un candidat à la présidentielles, tout à fait).

L'avantage : regarde-le pour qu'il te regarde, mais aussi pour un peu plus le controler. Tu es une diva, tu décides où il va regarder. Pas dans la cellulite, de préférence. Oui c'est ça, dans les yeux ...

Le risque : surtout ne pas adopter la duck face, ou gonfler sa bouche au risque d'imiter très grossièrement une actrice de porno en pleine performance. Inutile, par ailleurs, de mettre trop d'intensité dans son regard : le regarder dans les yeux, oui, prendre l'air du méchant dans un nanar indien : non.

 

 

Numéro 6

Numéro 6

Non tes habits ne sont pas en feu

 

Inutile de les arracher de ton corps comme si tu allais mourir étranglée avec les manches de ton pull over

La technique : prendre son temps ne signifie pas espacer de 3 quart d'heure l'enlevage de chaque vêtement, mais de considérer que tes habits sont tes amis et s'amusent avec toi : ils vont et viennent, revont, reviennent, s'en revont et s'en reviennent comme une chanson populaire.

Commence par le haut : les épaules. Couvre, découvre, bouge les épaules (faire des étirements d'abord).

Attention : toujours croiser les mains

A moins d'avoir suivi un stage de contorsionniste, il est fortement conseillé de procéder à l'enlevage des éléments du haut en croisant les mains et d'ôter entièrement une manche ou une bretelle avant d'attaquer la seconde.

L'avantage : en prenant ton temps, tu as tout loisir d'éviter les emmerdes inhérentes à une position malheureuse qui te fait te retrouver menottée avec les bretelles de ton soutif ou empêtrée dans ta culotte comme une baleine blanche dans un filet de pêche.

Si tu échoue (baleine > échoue > calembour marin) regarde le droit dans les yeux et sourit comme dans Nikita. Puis détourne son attention avec une autre partie de ton corps pour te dépétrer en paix de ton piège de tissu.

Le risque : si la libération tarde à arriver, évite juste de le regarder trop longtemps d'affilée au risque de l'hypnotiser et/ou lui laisser le nez entre les seins au risque de l'étouffer.

 

 

Numéro 7

Numéro 7

Joue contre joue

 

La technique : décliner le verbe jouer à tous les temps : t'en veux ? Oh y'en a.

T'en reveux ? Ouiii y'en re-a

T'en veux plus ? Bon ok

Tu es face à lui, pose tes mains sur ses genoux, plie les genoux pour être en face de lui, pousse sur tes mains en laissant les fesses en arrière pour qu'il les voie et approche-toi de lui doucement.

A ce moment là, il doit être enveloppé de ta personne, de ton odeur, de ta douceur, de ton souffle. Il est conseillé d'approcher au maximum tes lèvres des siennes, de les frôler sans les toucher.

L'avantage : est-il utile de le préciser ?

Le risque : il s'agit d'une technique qui pourtant nécessite de manière impérieuse d'avoir suivi tous les conseils préalables. En effet, lorsque tu viendras coller ta joue à la sienne en lui soufflant délicatement dans le cou, pense bien à remercier la douche, le parfum, le gommage et le Fisherman's Friends.

 

 

Numéro 8

Numéro 8

Un peu pute et un peu soumise

 

La technique : toi, accroupie devant lui dans la position précédente, le regard, plein de promesses d'éponger la dette et de sauver la France plonge vers son entrejambe désireux et revient vers ses yeux. Retourne-toi en t'appuyant sur une de ses jambes, sans t'asseoir par terre sauf si, comme moi, tu as des jambes en mousse, balance la tête en arrière, regarde-le, offerte. Croise les bras sur ta poitrine (doucement, hein, pas comme un videur de boite de nuit) et offre-lui ton cou gracile.

L'avantage : la position offerte qui, tout en douceur, l'espace d'un instant, fait penser au client que la diva accepte enfin de s'offrir entièrement.

Le risque : passer des vertus de l'attraction aux vices de l'attraction terrestre en n'arrivant pas à se relever correctement.

 

 

un peu pute et un peu soumise

La technique : toi, accroupie devant lui dans la position précédente, le regard, plein de promesses d'éponger la dette et de sauver la France plonge vers son entrejambe désireux et revient vers ses yeux. Retourne-toi en t'appuyant sur une de ses jambes, sans t'asseoir par terre sauf si, comme moi, tu as des jambes en mousse, balance la tête en arrière, regarde-le, offerte. Croise les bras sur ta poitrine (doucement, hein, pas comme un videur de boite de nuit) et offre-lui ton cou gracile.

L'avantage : la position offerte qui, tout en douceur, l'espace d'un instant, fait penser au client que la diva accepte enfin de s'offrir entièrement.

Le risque : passer des vertus de l'attraction aux vices de l'attraction terrestre en n'arrivant pas à se relever correctement.

 

 

Numéro 9

La nichonnade

La technique : vous l'attendiez tous. La technique ultime. Normalement, lorsqu'on arrive à ce stade, sache que l'épreuve est presque terminée, tu vas bientôt pouvoir passer aux choses sérieuses ou bien décider de le laisser en plan à regarder une série en mangeant une glace sur la béquille. L'action se passe au moment d'ôter ton cache-nénés. Tu es accroupie face à lui, n'oublie pas de croiser les bras, d'oter un bras, puis l'autre. A ce moment tout en tenant l'objet du délit, tu t'assois sur une de ses cuisses, en te mettant de profil. Assise signifiant ici flottant comme un nuage et non pesant de tout ton poids sur sa cuisse au mépris de sa concentration. Lui perdu dans tes tétés et toi, de plus en plus près. Il s'agit de coller son téton le plus attractif près, tout près de sa bouche, sans lui faire manger ni l'étouffer.

L'avantage : A ce niveau là des choses il y a fort à parier qu'il se mette à baver en disant "my precious, my tétoooonnns, donne mouuuaaaa". Retiens-le et prépare toi à passer une nuit sympa.

Le risque : la souttifle. Pendant satanique de la nichonnade. La souttifle, c'est quand tu oublie de croiser tes mains ou d'ôter d'abord un bras et puis l'autre, c'est bien fait pour toi, au passage. Et 9 fois sur 10 tu termines menottée dans ton soutif. La 10ème fois, le soutif se rebiff(l)e et saute de tes mains pour aller gifler le visage de ton client. N'oublie pas, cependant, que sur un malentendu, ça peut marcher.

 

 

Numéro 10

Prends du plaisir

Parce qu'un bon strip tease c'est comme une bonne pipe, rien n'est moins agréable pour l'autre qu'une danseuse qui a l'air d'avoir perdu sa famille dans la guerre des balkans.

 

Voila.

Nous n'avons pas mis dans ce top 10 l'essentiel : mettre des habits qui s'en vont facilement.

Nous avons pensé que si vous souhaitiez tenter le strip tease en portant une combi de ski et des santiags, c'était un challenge intéressant et qu'il était de notre devoir de vous soutenir.

 

Data Van Tardise, pour vous servir

Numéro 9

Numéro 9

La nichonnade

 

La technique : vous l'attendiez tous. La technique ultime. Normalement, lorsqu'on arrive à ce stade, sache que l'épreuve est presque terminée, tu vas bientôt pouvoir passer aux choses sérieuses ou bien décider de le laisser en plan à regarder une série en mangeant une glace sur la béquille. L'action se passe au moment d'ôter ton cache-nénés. Tu es accroupie face à lui, n'oublie pas de croiser les bras, d'oter un bras, puis l'autre. A ce moment tout en tenant l'objet du délit, tu t'assois sur une de ses cuisses, en te mettant de profil. Assise signifiant ici flottant comme un nuage et non pesant de tout ton poids sur sa cuisse au mépris de sa concentration. Lui perdu dans tes tétés et toi, de plus en plus près. Il s'agit de coller son téton le plus attractif près, tout près de sa bouche, sans lui faire manger ni l'étouffer.

L'avantage : A ce niveau là des choses il y a fort à parier qu'il se mette à baver en disant "my precious, my tétoooonnns, donne mouuuaaaa". Retiens-le et prépare toi à passer une nuit sympa.

Le risque : la souttifle. Pendant satanique de la nichonnade. La souttifle, c'est quand tu oublie de croiser tes mains ou d'ôter d'abord un bras et puis l'autre, c'est bien fait pour toi, au passage. Et 9 fois sur 10 tu termines menottée dans ton soutif. La 10ème fois, le soutif se rebiff(l)e et saute de tes mains pour aller gifler le visage de ton client. N'oublie pas, cependant, que sur un malentendu, ça peut marcher.

Numéro 10

Numéro 10

Prends du plaisir

 

Parce qu'un bon strip tease c'est comme une bonne pipe, rien n'est moins agréable pour l'autre qu'une danseuse qui a l'air d'avoir perdu sa famille dans la guerre des balkans.

 

Voila.

 

Les 10 points clés d'un strip tease réussi

Nous n'avons pas mis dans ce top 10 l'essentiel : mettre des habits qui s'en vont facilement.

Nous avons pensé que si vous souhaitiez tenter le strip tease en portant une combi de ski et des santiags, c'était un challenge intéressant et qu'il était de notre devoir de vous soutenir.

Data Van Tardise, pour vous servir

tadadamtamtamtam