Ma vie, mon oeuvre, épisode pilote

Publié dans Ma vie mon oeuvre

Par un bel après midi de juillet, vivait une jeune et jolie TAMER. Cette TAMER avait deux progénitures.

 medium_jumelles_olsen.jpeg

 

 

La première issue d'un premier mariage était agée de 7 ans. La seconde, âgée d'à peine un an était issue du mariage qui unissait TAMER à Godfather.

medium_godfather.jpg

 

 

 

 

 

 

TAMER était, à cette époque bénie qui nous changeait des grosses chaleurs de l'été 76, affligée d'un ventre énorme dans lequel dormait un individu de sexe féminin qui devait voir le jour dans un mois, voire plus.

C'était l'été 77. medium_maman.jpg

 

Cela faisait jamais que deux mois de juillet de suite que TAMER avait un ventre énorme dans lequel dormait un individu de sexe féminin, elle était donc habituée.

 

C'est sans doute pour cette raison qu'elle fit la fête au soir du 10 juillet.

 

 

 

C'est ainsi que par ce bel après-midi de juillet dans lequel vivait la jeune et jolie TAMER, son système gynécologique se mit à lui envoyer des signaux indiquant que, selon toute vraissemblance, l'individu se trouvant dedans tendait à bientôt, vouloir se retrouver dehors.

Ce qui eut été tout à fait acceptable si seulement TAMER n'était pas complètement ailleurs que dans le lieu adéquat, communément appelé clinique par des personnes qui s'y connaissent en nom de lieu adéquat.

 

medium_clinik.jpg

 

 

Je ne sais pas exactement ce que faisait TAMER à ce moment précis. Bien qu'une grosse suspicion me hante sur le fait qu'elle devait probablement être en train de cuver l'alcool ingurgité la veille au mépris des règles élémentaires de la santé mentale de ses enfants. C'est sans doute faux. Mais le doute est là, insidieux, au milieu de mes tocs, il s'insinue lentement... Cela expliquerait tellement de choses ... Et c'est là que je pense devoir faire un choix : déjà que je me mets à poil, je ne vais pas aller au bout si le doute en sus m'habite (ouééé, placé !).

 

 

 Et je naquis...

 

...

 

Pour découvrir la suite, compose le dernier sonnet de la Traviata en version Jungle underground et tape UN... voisin. Tu pourras peut-être gagner un magnifique blanchiment d'argent au cabinet dentaire (oui sinon on dirait blanchissement dentaire au casino ... quoi j'ai mal compris ?). Participe au tirage au sort et gagne un toucher rectal gratuit avec visite virtuelle de ton gros colon !!!

C'est dégueulasse... 

Commenter cet article